Dakhla

The Al-Dakhla Oasis is one of the seven oases located in the Egyptian desert at an altitude of 111 meters. It is located 350 km from the Nile Valley, between the oases of Al-Farafra and Kharga and about 900 km from Cairo. The oasis measures approximately 80 km from east to west and approximately 25 km from north to south.

The city has about 4,000 inhabitants, mainly Bedouins. It is a very picturesque city, symbol of the tradition of Egyptian oases.

 

The human history of this oasis began during the Pleistocene; nomadic tribes were installed there, while the Sahara was more humid, allowing access to lakes and marshes. However, experts believe that nomadic hunter-gatherers began to settle almost permanently in the Dakhla oasis during the Holocene period (around 12,000 years ago). But around 6,000 years ago, the whole of the Sahara became drier, with a progressive evolution towards hyper-aridity (less than 50 mm of rain per year). In fact, the drier climate does not mean that there is no more water in what is now known as the Western Desert. The southern Libyan desert is the most important supply of groundwater in the world, and the first inhabitants of the Dakhla oasis had access to surface water sources.

L'oasis d’Al-Dakhla est une des sept oasis située dans le désert  égyptien  à111 mètres d‘altitude. Elle est située à 350 km de la vallée du Nil, entre les oasis d‘ Al- Farafra et de Kharga et à environ 900 kms du Caire. L'oasis mesure environ80 km d'est en ouest et environ 25 km du nord au sud.

La ville compte environ 4 000 habitants, principalement bédouins. C'est une ville très pittoresque, symbole de la tradition des oasis égyptiennes.

L'histoire humaine de cette oasis a commencé au cours du pléistocène ; des tribus nomades y étaient installées, alors que le Sahara était plus humide, permettant d'avoir accès à des lacs et des marais. Toutefois, les spécialistes pensent que des chasseurs-cueilleurs nomades ont commencé à s'installer presque en permanence dans l'oasis de Dakhla au cours de la période de l' holocène (il y a environ12 000 ans). Mais il y a environ 6 000 ans, l'ensemble du Sahara est devenu plus sec, avec une évolution progressive vers une hyper-aridité (moins de 50 mm de pluie par an). En fait, le climat plus sec ne veut pas dire qu'il n'y a plus d'eau dans ce qui est maintenant connu comme étant le désert occidental. Le sud du désert libyen est le plus important approvisionnement en eau souterraine dans le monde, et les premiers habitants de l'oasis de Dakhla ont eu accès à des sources d'eau de surface.